Comment bien laver et entretenir ses couches lavables en 3 étapes :


Comment laver et entretenir des couches lavables pour bébés au lave linge.

Dans cet article, nous ne détaillerons pas l'évacuation des selles des couches lavables. Mais bien entendu de l'étape d'après la plus importante.

Cependant, vous pouvez retrouver toutes les solutions dans l'article suivant :

6 ASTUCES pour ne pas avoir les mains dans la m**** en couche lavable!



1 - Le stockage des couches lavables.



Faut-il pré-détacher les couches avant le lavage ?


Sachez, tout d'abord que les pires ennemis des couches, c'est la tache et le temps !

Plus vous attendez et laissez les taches s'incruster, plus celles-ci seront difficiles à faire disparaître.

Alors une fois les selles évacuées, vous pouvez éventuellement (mais ce n'est pas une obligation) pré-détacher les couches à l'aide d'un savon détachant 🧼 que vous frottez avec un peu d'huile de coude 💪 sur le textile ou avec un détachant spécial selles que vous laissez agir 3 ou 4h avant de rincer.


Il existe de nombreux savons détachant, mais de préférence, choisissez un savon sans glycérine ajoutée, car la glycérine peut se loger dans les fibres textile de vos tissus et les inserts absorbants deviendront imperméables (c'est le phénomène de l'encrassement).

L'étape de pré-détachage aide nettement et grandement à garder les couches lavables sans tache.


Dernière solution pour les taches, le trempage dans un bain de percarbonate de sodium (eau oxygénée solide) ou de détachant type Vanish / Sanytol sur les tissus blancs (uniquement les inserts absorbants) ou tout simplement dans un mélange d'eau froide et de lessive. Le trempage est efficace mais il faut laisser le temps au produit détergent d'agir et pénétrer. Attention pour les tissus colorés, cette méthode peut éclaircir les couleurs dû à la présence des azurants optiques.


Comment stocker les couches en attendant le lavage ?


Mais revenons à l'essentiel, le stockage des couches ! Une fois que les selles sont évacuées et le pré-détachage éventuellement fait, vous devez stocker vos couches dans un seau ou un sac fermé sans eau. En effet l'eau permettrait la prolifération des bactéries.


Certains préfèrent l'utilisation d'un seau ouvert ou d'une panière percée pour l'aération mais ce sytème ne protège pas les couches des mouches qui seront attirées par l'odeur.


Nous vous conseillons de faire une machine toutes les 48h environ pour éviter les mauvaises odeurs et la prolifération des bactéries.


Cependant, pour les mauvaises odeurs et les bactéries, vous pouvez utiliser : un déo pour couches, du bicarbonate soude au fond du seau, une lingette avec quelques gouttes d'huile essentielle de Tea Tree (si votre sac à couche est dans une pièce où votre enfant passe du temps, nous vous déconseillons cette dernière solution, l'odeur du Tea Tree étant très forte).


👉 ASTUCE : Si vos couches sont trempées à cause d'un pré-détachage et que vous ne prévoyez pas de les nettoyer dans les 48 heures, vous pouvez les faire sécher avant de les mettre dans votre seau de stockage. Cela évitera l'odeur de moisi à cause de l'humidité.


2 - Le lavage des couches lavables.



Roulement de tambour : Brasser, brasser et brasser les couches !

Lavage des couches lavables pour bébés en machine à laver

Voilà les clefs pour avoir des couches lavables belles, propres et conserver leur efficacité !


1ère étape le rinçage des couches !


Vous mettez toutes vos couches (inserts et culottes de protection) dans votre machine.

Vous faites un rinçage sans lessive d'environ 30 minutes. Cela permet d'évacuer un maximum d'urine et d'ouvrir les fibres textiles pour les inserts.


Après le rinçage, vous avez la possibilité de compléter votre machine avec des vêtements, du linge de maison ou autre.


2ème étape le lavage des couches !


Vous lancez votre machine à laver avec votre lessive sur un programme long à 40 degrés (moins si possible 30 degrés), car plus vous lavez à une température élevée plus vous usez prématurément vos couches lavables (surtout pour les culottes de protections en PUL), plus vous augmentez le risque de fixer les taches sur vos inserts et vous consommez plus d'électricité. L'idéal est d'avoir un programme qui dure au minimum 2H. L'eau du lavage n'est pas chargée en urine grâce à la 1ère étape du rinçage.


Vous avez la possibilité d'ajouter un rinçage supplémentaire, si vous souhaitez éliminer un maximum de résidus de lessive.


👉 Défendez-vous : Certaines personnes vous disent que l'utilisation des couches lavables n'est pas écologique dû au fait de l'utilisation de l'eau pour le lavage. Sachez, que les lavages engendrés par l'entretien des couches lavables utilisent toujours moins d'eau que celle nécessaire pour la fabrication des couches jetables. 😉 (source : https://www.qqf.fr/infographie/66/on-fait-le-match-couches-jetables-vs-couches-lavables)


3 - Le séchage des couches lavables.


couches lavables étendues sur fil à linge - séchage à l'air libre.

Pour ne pas abimer vos couches lavables, l'idéal c'est de les faire sécher à l'air libre.


Le culottes de protection sont recouvertes d'un film plastique très fin (le PUL) pour rester imperméables. Elles ne supportent pas la chaleur du sèche linge ou bien d'être exposées trop longtemps sous un soleil fort. ☀️


Le sèche linge est idéal pour adoucir les inserts en coton et en chanvre qui ont tendance à devenir rêches dans le temps surtout si vous avec une eau calcaire (vous pouvez accéder à cette donnée par ici et vérifier le titre hydrotimétrique avec sa correspondance), important, c'est aussi valable pour le bon dosage de votre lessive.

Mais attention, le sèche linge est à proscrire pour les tissus en viscose de bambou, laine et les culottes de protections imperméables en PUL. Ils ne supportent pas la chaleur ils se déformeront et/ou s'useront prématurément jusqu'à en devenir inutilisables.


Conclusion : Ce que vous devez retenir sur l'entretien des couches lavables.


Nous vous conseillons de pré-détacher, ça demande un peu d'huile de coude et de temps mais c'est mieux.

Brassez abondamment et avec un volume d'eau important vos couches lavables surtout pour les inserts absorbants pour ouvrir les fibres textiles pour ensuite permettre au détergent (lessive) de mieux pénétrer et nettoyer.

Lavez à 40 degrés (si possible 30 degrés) et si vous avez pas assez des couches à laver, vous pouvez compléter avec le reste de votre linge sans surcharger (idéalement 80% pour un bon battage du linge dans votre tambour ainsi un meilleur résultat de lavage) pour préserver vos couches lavables et la planète (contribution à la réduction d'émission de gaz à effet de serre en partie responsable du réchauffement climatique).

Privilégiez le séchage à l'air libre le plus souvent possible et si vous devez utiliser le sèche linge, choisissez le programme délicat (exemple : laine) avec la température et la vitesse du tambour les plus basses possibles (20° degrés et 600 à 800 tours/minutes).

Si des taches persistent, ne vous inquiétez pas, le soleil ou la lune (pleine lune) sont aussi des alliés de poids et naturels au moment du séchage. C'est presque magique de voir l'effet de la lumière sur les taches qui disparaissent en quelques heures à vue d'oeil 👁.

Finalement, laissez le temps au temps, certaines taches finiront pas s'estomper et disparaitre.


Article co-écrit par Madeleine et Mathieu de La Couche Verte - Vos experts en couches lavables.


Cet article vous a été utile, partagez, commentez, aimez. 👇